Expropiation de Repsol, ce que cherche l'Argentine

Cristina KirchnerArgentine, ou plutôt, Cristina Kirchner a décidé laexpropiation des actions REPSOLen YPF possède. Au moins presque tous, parce qu'elle reste avec un 51% de YPF du 57% REPSOL possédé.

Mais peut-on appeler Ça “expropriation”? Ou est un simple vol?

Pourquoi 51 entre les mains de REPSOL? Pourquoi ne pas répartis entre tous les actionnaires ?

Seulement été exproprié un actionnaire. Ceci est juste une attaque contre un actionnaire, tout simplement parce qu'il est une société espagnole?
Depuis lors, elle a toutes les affectations spéciales d'attaque contre l'Espagne, tout simplement.

Le prix payé par Repsol pour tout YPF était de 13000 Millions d'euros. YPF stock maintenant a une valeur inférieure à6000 des millions euros, après les rumeurs d'automne suivants de l'expropriation et le retrait de concessions, mais plus tôt cette année, il vaut deux fois.

Ensuite, on pourrait dire que leur prix de marché est entre 6000 et 12000 Millions d'euros. Plutôt les 12000 millions d'euros en janvier 2012.
Quel sera l'évaluation effectuée par les Argentins à l'évaluation de l'expropriation?

Je crains que le résultat mènera à la conclusion que l'Argentine seule intention est de REPSOL VOL.

[Via: bolseando, Argentine et REPSOL]

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués *